Les BASES de fabrication d’armures

Cosplay : Toutes les infos pour bien débuter

La création d’armures parait souvent difficile voir inaccessible. On s’y perd un peu au début, pour savoir quels matériaux utiliser, comment les travailler et où les trouver. A cela s’ajoute le petit budget qui pose souvent problème et donc la crainte de gaspiller du matériel.

Après avoir répondu à plusieurs de vos questions sur la page et le site, je me suis dit qu’un petit article pour partager ce que j’ai pu apprendre sur ce sujet là pourrait vous intéresser.

Introduction : Tutoriel BASES de fabrication d'armures

1• Les différentes mousses

Jusqu’à présent j’ai testé 3 types de mousses : tapis de sol, evazote et plastazote. Mais avant de vous présenter leurs différences il faut savoir qu’un même type de mousse peut avoir plusieurs densités. Plus la densité (en kg/m3) est élevée, plus votre mousse sera compacte, rigide, et lisse une fois coupée ou ponçée.

1) Tapis de sol

On peut l’acheter dans des magasins de sport au rayon Fitness, c’est une mousse à faible densité (pour les tapis à petits prix). La surface est rugueuse et il est très difficile de le poncer car il s’émiette. C’est la solution la moins chère vu qu’on peut trouver un tapis à 3 euros, mais le rendu ne sera pas propre et lisse. De plus il est bien plus difficile à thermoformer, c’est-à-dire à lui donner une forme grâce à la chaleur, car il ne garde pas exactement la forme qu’on lui donne.

Le tapis de sol peut être utilisé pour fabriquer une pièce d’essai. Si vous avez une pièce d’armure compliquée ou volumineuse et que vous avez peur de gaspiller votre belle mousse Evazote, vous pouvez faire un test en tapis de sol vu son faible coût.

La surface rugueuse du tapis de sol peut aussi être utilisée pour faire des parties d’armure texturées. (Voir exemple ci-dessous)

Astuce : Pour avoir une surface lisse sur votre tapis de sol vous pouvez appliquer plusieurs couches de colle à bois et poncer entre chaque. Mais attention, si vous utiliser cette méthode sur une pièce sollicitée, qui va bouger/se tordre, faites des tests avant pour voir si la colle et la peinture ne craquent pas ! Personnellement je préfère mettre légèrement plus de budget et avoir une mousse déjà lisse et agréable à travailler !

Conclusion :
Le tapis de sol peut être une solution à moindre coût si vous voulez découvrir la fabrication d’une pièce d’armure simple ou faire un premier test avant de couper votre mousse définitive. Mais je vous conseille tout de même de commencer avec une mousse plus dense de type Evazote si vous voulez faire une pièce un peu plus compliquée, car ces mousses sont bien plus faciles à travailler, à former, on peut les poncer et faire des biseaux très propres, des décorations, des gravures, etc … La différence de prix entre tapis de sol et Evazote est vraiment faible et la différence de qualité est énorme.

Cela dit, si vous avez besoin d’une surface non lisse le tapis de sol peut être une très bonne solution : Tout matériau a son utilité, il suffit de choisir le bon matériau qui va avec la bonne pièce et technique !

tapis de sol texture

Envers du tapis de sol  ou dalle Eva utilisé pour des pièces texturées

Différence de rendu (surface) entre tapis de sol et mousse Eva

2) Evazote (Eva) et Plastazote

J’ai fabriqué ma première armure du personnage Shyvana avec de la mousse Plastazote de 33kg/m3, et j’ai ensuite travaillé avec une densité supérieure : de l’Eva 60kg/m3. A même densité, il me semble que l’Eva est un peu plus rigide, solide et facile à thermoformer que la Plastazote.

Avec de la mousse de 33kg/m3, vous pouvez déjà obtenir un très bon rendu pour vos pièces d’armure. Mais la mousse eva en 60kg/m3 est quand même meilleure sur plusieurs points.

Fragilité : La 33kg/m3 est assez fragile, sur des pièces amovibles et sollicitées par des mouvements, la mousse se fend facilement (même sur du 5mm d’épaisseur) d’épaisseur).

Thermoformage : la 60kg/m3 est plus dense, plus rigide et donc elle garde mieux la forme après un thermoformage.

Surface : la 60kg/m3 est plus lisse après ponçage et sa surface est un peu moins poreuse.

.

3) Ce que j’utilise

Parmi les mousses que j’ai travaillées, j’ai une grande préférence pour l’evazote 60kg/m3. Je l’utilise en 2mm et 5mm d’épaisseur. Quand j’ai besoin de plus épais, je colle deux épaisseurs ensemble ou j’achète des Dalles EVA, qui sont disponibles en 12mm d’épaisseur et en carrés de 60x60cm. Cette mousse a une qualité suffisante pour tout mes projets armures. Shyvana, Aion, et d’autres armures sont principalement réalisées avec cette mousse. J’ai aussi un petit stock de mousse EVA de densité 110kg/m3, utile pour des grosses pièces (comme des grosses épaulettes de World of Warcraft) pour avoir une armature en mousse moins souple.

Je ne travaille jamais avec le tapis de sol qui ne me convient pas du tout au niveau rendu, sauf pour des parties dont la surface ne se voit pas car elle est recouverte par un autre matériau de meilleure qualité, ou pour faire des pièces de test. Et je n’ai jamais racheté de plastazote depuis Shyvana (2015).

mousse evazote tutoriel cosplay
armure en mousse evazote (chimeral cosplayart)

2• Sous couche avant peinture

En cherchant des informations sur internet vous devez avoir entendu parler de deux types de sous couche à appliquer sur votre base d’armure avant d’appliquer la peinture :
Le GESSO et le DIP Etanch.

Lequel utiliser ? Est-ce la même chose ? A quoi servent-ils exactement ?
Ce sont des questions que je me suis posé, et après avoir testé les deux et m’être renseignée sur leurs propriétés j’ai choisit de travailler uniquement avec le DIP Etanch.

MISE A JOUR :
Aujourd’hui de nombreux produits sont utilisés en tant que sous-couche pour votre mousse EVA. Kamui Cosplay a testé plusieurs d’entre elles, et à mis à rude épreuve ses pièces de test pour comparer les différents produits. Même si vous avez du mal avec l’Anglais, vous pourrez comprendre ces différences grâce à sa vidéo, que je recommande fortement ! Ensuite le mieux est de tester par vous-même et de vous faire votre propre avis.

.

sous-couche : DIP ou GESSO ?

1) A quoi servent-elles ?

Si vous appliquez la peinture directement sur la mousse, elle va être absorbée. De plus, puisque la mousse reste souple et movible, votre peinture va vite craqueler. L’application de plusieurs couches de DIP ou Gesso est donc indispensable pour ces deux points.

2) Laquelle utiliser ?

Le GESSO est une sous couche classique qu’on utilise généralement sur une toile de peinture neuve. Elle recouvre bien le support mais n’est pas assez élastique, contrairement au DIP Etanch qui a une élasticité de 300-400%. Donc seul le DIP empêchera la peinture de craqueler si votre support n’est pas rigide. J’ai testé 3 types de DIP (multi surface, anti infiltration&anti fissures, et un autre je sais plus), tant qu’il est bien noté derrière élasticité supérieure à 200% c’est ok, j’ai pas remarqué de différences pour l’instant.

3) Comment appliquer le DIP correctement ?

Au pinceau tout simplement, mais avec un pinceau « doux » de préférence, car le DIP est très difficile à poncer. Donc si vous laissez des traces de pinceau elles se verront sur votre rendu final. Appliquez 3 ou 4 couches en laissant bien sécher entre chaque, et veillez à ne pas faire des « gros pâtés de DIP» dans les coins et sur les bords.

Astuce : Le DIP existe en plusieurs couleurs. J’ai une préférence pour le DIP blanc, car vous pouvez peindre de n’importe quelle couleur par-dessus du blanc, alors que sur du DIP gris ou autre couleur foncé vous n’allez pas vous amuser à peindre du blanc ou du clair !

3• Matériel : peinture, colles et appareils

outils fabrication d'armure cosplay

Colle néoprène   /   Décapeur thermique   /   Dremel   /   Peinture acrylique

1) Colles

Pour coller la mousse vous pouvez utiliser de la colle chaude (avec un pistolet à colle chaude) ou de la Néoprène. Ce sont des colles élastiques, et qui ne rongent pas la mousse.

Personnellement je préfère travailler avec la Néoprène que je trouve bien plus efficace. Faites attention à bien mettre de la colle sur les deux surfaces à lier, et à attendre 5-10 minutes de séchage minimum avant de joindre les deux parties pour que la néoprène colle bien. Travaillez aussi de préférence dans une pièce bien aérée.

Astuce : Trop pressé d’attendre 10 minutes ?? Attendez quelques minutes que la colle néoprène sèche, puis faites-la chauffer 2-3 secondes au décapeur thermique avant de joindre les deux parties à coller.

Colle à bois Pour avoir une surface lisse vous pouvez appliquer plusieurs couches de colle à bois et poncer entre chaque. Mais attention, si vous utiliser cette méthode sur une pièce sollicitée, qui va bouger/se tordre, faites des tests avant pour voir si la peinture ne craque pas.

2) Peinture

Une fois vos couches de DIP ou Gesso appliquées et bien sèches vous pouvez peindre avec de la peinture acrylique (ou autre, mais j’utilise que de l’acrylique pour l’instant ^^). Pour les peintures métalliques vous avez la marque Pébéo qui fait de la peinture en tube avec un grand choix de couleurs et effets et à bon prix. Sinon vous avez la cire à doré, plus chère mais beaucoup plus pigmentée, donc une seule couche suffit et les couleurs métalliques sont éclatantes !

Astuce : Avant de peindre une armure avec une couleur métallique, faites une sous couche de noir. La couleur métallique sera plus soutenue que si vous l’appliquez sur du blanc.

[FR/ENGsub] Tutoriel peindre une armure / Armor painting

.

3) Appareils

Je vais préciser dans cette partie les outils et appareils que j’utilise ; certains sont indispensables mais pour d’autres c’est à vous de voir avec lesquels vous êtes le plus à l’aise.

– Découpe : J’utilise un bon cutter pour découper la mousse, c’est plus précis que le ciseau et ça ne laisse pas de traces dans les angles.

– Ponçage : Pour tout ce qui est biseaux, détails et gravures, j’utilise un Dremel. Un outil qui comporte divers embouts adaptables selon le travail à réaliser.

Pour les grandes surfaces, j’ai des feuilles A4 de ponçage, avec des grains différents (tout simplement), ou une petite ponceuse à main.

– Thermoformage : On oublie tout de suite le sèche-cheveux, et on investi dans un décapeur thermique ! Le sèche-cheveux n’est pas assez chaud et vous risquez de raccourcir sa durée de vie très rapidement. J’ai vu sur quelques tutoriels que certains utilisent le four pour chauffer leur mousse pour des grosses pièces mais je n’ai jamais testé et je préfère avoir le contrôle complet de la température et du temps chauffé avec un décapeur thermique.

4• Mousse ou thermoplastiques ? (worbla,thermocraft,etc...)

parties d'armures de Chimeral Cosplayart
De gauche à droite, épaulette d’Aion en Thibra et mousse Eva / casque de Shyvana en Plsatazote et mousse expensive / dos de Shyvana en plastazote

J’expliquerais ici les avantages et inconvénients des armures faites en mousse Evazote, et de celles faites en Worbla et autres thermoplastiques. Il s’agit là de mon ressenti et des observations que j’ai pu faire après avoir porté plusieurs fois mes armures. Je conseille toujours de tester un maximum de matériaux pour se faire son idée.

Il n’y a jamais qu’une seule façon de fabriquer une pièce d’armure ou une arme, la mousse et le Worbla (et autres thermoplastiques) sont ceux dont on entend le plus parler. Mais notez qu’il y a aussi de très belles armures faites avec une base en PVC, et autres matériaux de récupération.

1) Armures en mousse

AVANTAGES

CONFORT Léger et donc plus confortable à porter

ASPECT Les pièces restent souples, et donc plus « vivantes »

PRIX Bien moins cher qu’une armure en thermoplastique tout en gardant un rendu similaire

INCONVENIENTS

CONSERVATION Plus fragile qu’une armure en thermoplastique, attention au rangement des pièces. Une armure en mousse a tendance à s’abimer avec le temps, il faut souvent refaire un petit peu de peinture ou des réparations.

TRAVAIL Nécessite plusieurs sous couches élastiques pour empêcher la peinture de craquer.

Chaque détail ajouté doit être collé, contrairement aux morceaux de thermoplastiques qui fusionnent avec la chaleur (donc gain de temps)

2) Armures en thermoplastiques

AVANTAGES

ASPECT Les thermoplastiques permettront d’avoir une pièce d’armure très rigide. Pour une pièce d’armure qui est censée être en métal ou autre matériau rigide, le thermoplastique permet de se rapprocher du rendu réel de la pièce.

TRAVAIL Tout dépend de nos affinités avec les matériaux, certains préfères travailler la mousse et d’autres n’utilisent que du worbla. Mais une fois maitrisé le thermoplastique est plus rapide à travailler car il ne nécessite pas plusieurs couches de sous-couches et qu’il fusionne avec la chaleur (donc pas de colle).

CONSERVATION Vous pouvez empiler des pièces d’armures en thermoplastiques, les faire tomber, etc … votre pièce ne bougera pas. Il n’y a que les grosses chaleurs qui peuvent faire bouger un peu la forme de base (logique vu que c’est thermo-formable), mais c’est plus facile à ranger vu qu’on a moins le souci d’écrasement des pièces.

INCONVÉNIENTS

PRIX Plus de 50 euros pour une plaque d’1m x 1m50, les thermoplastiques représentent un budget non négligeable.

CONFORT Le thermoplastique pèse un peu son poids, surtout quand on en met plusieurs couches. L’armure sera plus lourde qu’une armure en mousse, et la rigidité des pièces pourrait gêner certains mouvements.

.

3) Ce que j’utilise

Et pourquoi pas un mélange des deux ?

Je prends pour exemple mes armures de Shyvana de League of Legends et d’Aion. Certaines parties de cosplay que je voulais rigides pour me rapprocher d’un réel rendu armures sont réalisées en thermoplastique (les épaulettes, le plastron et les armures des bras d’Aion) mais 80% du cosplay de shyvana et le bas du cosplay d’Aion ont été réalisés uniquement en mousse, pour ne pas gêner les mouvements, avoir un rendu plus naturel, qui bouge selon les mouvements du corps, et avoir ainsi avoir plus de confort.

Je suis encore en train de tester les divers thermoplastiques qui existent (thermocraft, black worbla, thibra, etc…) mais je pense garder ce mélange de techniques. Du thermoplastique pour des pièces censées être rigides ou avec des détails très fin qui nécessites d’être solides, et qui n’empêchent pas le mouvement. Et de la mousse pour le reste. Ça me parait être un bon compromis autan niveau prix que niveau rendu.

Vous trouverez un comparatif de 4 thermoplastiques différents sur cet article : Tutoriel cosplay : Comparatif des thermoplastiques

5• Achats : Les magasins et boutiques en ligne

.

• Magasins de bricolage

Vous y trouverez la plupart des appareils et outils nécessaires. La colle néoprène s’achète là bas, ou dans les grandes surfaces. Lidl a parfois des très bon prix sur les outils mais il ne faut pas être pressé 🙂

CosplayMat

Il existe plusieurs boutiques en ligne spécialisées en fournitures de cosplay. CosplayMat est celle où j’achète la majorité de mes matériaux dont ma mousse eva. En France vous avez aussi Cosplay Heaven, Cosplay&Craft et peut être d’autres dont je n’ai pas connaissance …

• Magasin d’arts créatifs

Petits cutters de précisions, pistolet à colle, peintures et vernis

• Magasins de sport

Décathlon, et autres magasins du genre vendent des dalles evazote et du tapis de sol (moins de 3 euros la plaque chez Décathlon)

32 réponses
Commentaires récents »
  1. sylvie PESTY says:

    Bonjour et merci pour ce super article !
    après avoir appris sur le tas la couture, j’aimerais me lancer dans de beaux projet comme les vôtres ^^, et j’ai une question technique avant de me lancer :
    L’eva étant de la mousse, une sous couche bombe Warhammer risque t’elle d’attaquer la matière ? J’ai constaté que même si ces bombes servent aux sous couches d’éléments plastiques, elle faisait fondre le polystyrène par exemple.
    A moins qu’une bonne couche de gesso ou de colle à bois, poncée pour l’adhérence, puisse suffire à neutraliser cet effet ?
    Merci d’avance de me donner votre sentiment !
    Mon mari souhaitait un décapeur thermique pour allumer le barbecue, voila une utilité hivernale parfaite pour cet outil XD !

    Répondre
    • Chimeral says:

      Hello, tu peux me tutoyer c’est plus simple ^^
      Le mieux quand on utilise un nouveau matériau, c’est de tester sur une chute avant, et de faire des tests de déformations, couleur, lavage etc … La colle néoprène que j’utilise pour ma mousse n’attaque pas la mousse eva, mais elle fait fondre le polystyrène donc il n’y a qu’en testant que tu pourras être sûre.
      Pour ce qui est de la colle à bois ou toute autre sous couche rigide sur la mousse je dit STOOOOP ^^ La mousse est souple, et sujet à des déformations. Si tu appliques une sous-couche rigide tout va craquer au moindre mouvement et il faudra tout recommencer [EDIT j’ai appris ce week-end qu’il y a des colle à bois un peu élastiques. Vu que mon premier test avait fait plein de craquelures sur ma mousse après déformation je n’avais pas re-testé la colle à bois, mais il semplerait que ça peut fonctionner. Je te laisse donc tester ^^]. C’est pour ceci qu’il faut appliquer une sous couche élastique, les plus utilisées sont le DIP etanch (200 à 300% d’élasticité / 15-20 euros le pot) ou le FlexiPaint (très récent matériel, je te laisse regarder les tutos sur youtube je n’ai pas encore assez testé pour avoir un avis).

      La colle à bois ou autre produit du genre est très bien sur des pièces rigides en pvc, bois, ou thermoplastiques. En plus ils sont facilement ponçable, mais ce n’est pas adapté pour la mousse.

      Je te laisse expérimenter tout ça, bon courage ^^

      Répondre
  2. Lepage says:

    Très bon article mais j’ai cependant quelques questions.

    Du tapis de sol d’une densité de 70kg/m3 est convenable pour une armure?

    Tu appliques la colle à bois pour boucher les trous avant ou après le plastidip?

    Merci pour les reponses ^^

    Répondre
    • Chimeral says:

      Salut, alors je ne suis pas du tout connaisseuse des différents tapis de sol, je sais qu’il y en a à plusieurs prix, moi je n’ai testé que l’entrée de gamme à 3 euros. Acheter un bon tapis de sol à 20 euros pour l’avoir lisse n’est pas rentable quand tu vois qu’une super plaque de mousse evazote est a 12 euros les 1m x 1m50. A la limite tu as les dalles eva en forme de carré qui sont bien mais je n’ai jamais acheté encore ^^

      Dans tout les cas, la densité ne fait pas tout, l’importance c’est le matériau. Tu as des mousses plus alvéolées et plus fragiles que d’autres à densité égale.

      Pour ce qui est de la sous couche, la colle à bois ou tout type de sous couche rigide est à utilisé sur des pièces rigides uniquement pour éviter que ça craque. Le dip, plastidip, flexipaint et autres produits élastiques sont là pour les pièces souples et sollicitées. Je n’ai pas testé de mettre autre chose que de la peinture sur des couches élastiques donc à toi de faire les tests nécessaire pour voir si ça fonctionne

      Toujours tester sur une chute avant de faire quoi que ce soit ! C’est une étape à ne pas négliger ^^

      Bon courage

      Répondre
  3. Lulu says:

    Merci beaucoup pour cet article de qualité qui vas beaucoup m’aider. Et je voudrais te poser une question : j’ai déja réalisé quelques pièces d’armure en mousse et worbla. Mais je voudrais réaliser une vrai armure car ton articles et les cosplays que tu as fait mon donné l’envie. Et donc je voudrais faire le cosplay de Samus Aran mais je ne sais pas trop comment mis prendre sachant que j’ai 14 ans et pas beaucoup d’argent de poche. Si tu pouvais me donner ton avis s’il te plait. Merci d’avance.

    Répondre
    • Chimeral says:

      Salut Lulu, je t’en prie pour l’article 🙂 Pour Samus, si tu n’as pas beaucoup de budget tourne toi vers l’armure en mousse evazote. Le tapis de sol c’est pas mal pour débuter ou faire des tests mais dur à thermoformer, la surface est très rugueuse et le résultat ne sera pas propre. Vraiment vu la petite différence de prix et la grosse différence de qualité prend de l’eva 45 ou 60kg/m3. J’achète la mienne chez CosplayMat.
      Comme je l’expliquais, une armure entièrement en mousse est moins chère qu’une armure en thermoplastique (worbla etc…) et tu peux obtenir un rendu propre et lisse facilement. Personnellement j’utilise les thermoplastiques que pour des pièces trèèès détaillées ou des pièces qui doivent obligatoirement être rigides, sinon je préfère la mousse.

      Pour faire des armures le minimum nécessaire c’est : un cutter, un décapeur thermique (le mien a couté 30 euros et je l’ai depuis 3 ans), de la mousse, du DIP etanch et de la peinture acrylique+ pinceaux. Prend ton temps pour faire tes patrons papier, jusqu’à ce que la forme soit parfaite, ainsi tu feras moins d’erreurs quand tu couperas ta mousse.

      Bon courage pour ton projet, et surtout prend ton temps et continue à t’inspirer du travail des autres ^^

      Répondre
    • Chimeral says:

      Désolé pour la réponse tardive, j’avais répondu quelques jours après mais je viens de voir que mon commentaire n’avait pas marché T.T

      Répondre
    • Chimeral says:

      Au plaisir, merci à toi pour ton commentaire et bon courage pour tes projets ! Si tu bloque sur quelquechose de précis n’hésite pas à me contacter, on verra ensemble les solutions.
      Chimeral

      Répondre
Commentaires récents »

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.